T.I.EU's Reaction to Qatargate


Date : 14/12/2022

Réaction de Michiel van Hulten, directeur de Transparency International UE, au scandale de corruption du Parlement européen :

"S'il s'agit du cas le plus flagrant de corruption présumée que le Parlement européen ait connu depuis de nombreuses années, il ne s'agit pas d'un incident isolé. Pendant plusieurs décennies, le Parlement a laissé se développer une culture de l'impunité, en combinant des règles et des contrôles financiers laxistes et une absence totale de contrôle éthique indépendant (voire inexistant). À bien des égards, il est devenu une loi en soi. Toute tentative sérieuse d'améliorer la responsabilité est bloquée par le Bureau du Parlement, avec l'assentiment d'une majorité d'eurodéputés. Le récent accord secret approuvé par le Bureau pour nommer un nouveau Secrétaire général du PE est emblématique d'une institution qui pense que les règles d'éthique et d'intégrité ne devraient s'appliquer qu'aux autres. Il est temps de procéder à une réforme en profondeur. Dans un premier temps, la Commission européenne devrait maintenant publier sa proposition, longtemps retardée, sur la création d'un organe d'éthique européen indépendant, doté de pouvoirs d'enquête et d'exécution."