TI Progress Report on OECD Convention

Transparency International Belgium a déjà participé plusieures fois à la contribution belge au rapport de Transparency International Belgium sur la mise en œuvre de la Convention de l'OCDE sur la lutte contre la corruption - Convention on Combating Bribery of Foreign Public Officials in International Business Transactions.

Cette loi qui a été adoptée en 1997 exige que tous les pays signataires considèrent la corruption comme un crime. Cette convention est un outil important pour réduire la diffusion de la corruption. En effet les 39 pays signataires représentent deux tiers des exportations mondiales et trois quarts de l'investissement étranger.

Le Group de Travail de l'OCDE sur la Corruption (OECD Working Group on Bribery)http://www.oecd.org/investment/anti-bribery/anti-briberyconvention/oecdworkinggrouponbriberyininternationalbusinesstransactions.htm#un contrôle de la mise en œuvre des dispositions de la convention. Chaque année, 9 à 10 pays sont soumis à cette vérification.

Le rapport annuel de Transparency International fournit une évaluation indépendante de la mise en œuvre de la Convention de l'OCDE sur la lutte contre la corruption. Ce rapport est basé sur les rapports rédigés par les sections nationales de Transparency International dans 37 pays de la Convention de l'OCDE (à l'exception de l'Islande et de la Russie).

Voici un aperçu des derniers TI Progress Reports, ainsi que des communiqués de presse publiés par Transparency International Belgium suite à la publication de ces rapports.